Autopartage : quelle assurance souscrire ?

L’autopartage est un nouveau mode de transport qui se popularise de plus en plus. De nombreux Français optent désormais pour des solutions de mobilités alternatives, dont les transports en commun pour des raisons économiques ou des convictions écologiques. Mais qu’est-ce que l’autopartage ? Doit-on souscrire une assurance particulière pour un autopartage ?

Qu’est-ce que l’autopartage ?

L’autopartage est un système de transports utilisables périodiquement pendant une durée limitée par plusieurs utilisateurs. Il existe plusieurs formes d’autopartage : l’autopartage avec intermédiaire et l’autopartage sans intermédiaire. Si le premier s’effectue par l’intermédiaire dont les gestionnaires de flottes de véhicules ou les plateformes dédiées à ce type de solution, le second se fait entre particuliers, entre amis, voisins ou proches. Ce type de solution de mobilité présente de nombreux avantages. Optant pour ce service, les utilisateurs ne paient que pour l’utilisation occasionnelle de la voiture. De plus, ce système permet de réduire les émissions polluantes et la consommation en énergie.

Quelle assurance pour l’autopartage avec intermédiaire ?

En cas de sinistre, c’est l’assureur de la plateforme qui couvre les réparations. Il prendra également en charge le dédommagement des éventuels dommages que ce soit matériel ou physiques. Le titulaire du véhicule en autopartage n’est donc pas considéré comme responsable et son assureur ne prend pas en charge les dépenses. Le système de bonus/malus ne se rapporte pas non plus sur son contrat. Les utilisateurs quant à eux, n’ont pas besoin de souscrire une assurance auto, car elle est déjà incluse dans le contrat de location.

En général, les garanties comprises dans le contrat de location de la plateforme intermédiaire sont : la garantie individuelle conducteur, la garantie dommages, vandalisme, incendie, vol ainsi que les garanties classiques comme les responsabilités civiles. Ces garanties peuvent changer d’un intermédiaire à l’autre, il faut être vigilant et bien vérifier les éléments pris en charge avant de s’abonner à une plateforme d’autopartage.

Quelle assurance pour l’autopartage sans intermédiaire ?

En ce qui concerne l’assurance autopartage entre particuliers qui s’effectue entre amis, voisins ou proches, c’est à dire sans intermédiaire, c’est le contrat d’assurance du propriétaire de voiture en autopartage qui entre en jeu. Avant de se lancer dans l’autopartage entre particuliers, le propriétaire du véhicule doit informer son assureur. Il figurera ainsi au contrat des garanties pour conducteurs occasionnels, bien plus adapté à la situation. Ainsi, en cas de sinistre, quel que soit le conducteur, c’est toujours le coefficient de réduction majoration du conducteur principal qui sera affecté.

Transport de voiture : Comment obtenir un devis ?
Choisir son assurance location de voiture