Impact sur pare brise : comment passer le contrôle technique ?

pare brise

Le contrôle technique des véhicules en France est obligatoire depuis le 1er janvier 1992. Il est réglementé par le code de la route et un arrêté du 18 juin 1991, modifié par plusieurs arrêtés successifs, eux-mêmes encadrés par la directive européenne 2014/45/UE sur le contrôle technique. Cette obligation est donc un excellent moyen de prévenir les dysfonctionnements techniques et mécaniques d’une voiture.

Selon les nouvelles règles, certaines concernent les pare-brise. Quelles conditions pour pouvoir passer le contrôle technique?

Comment passer le contrôle technique en cas d’impact sur pare brise?

Même les impacts miniatures ou les petits éclats sur le pare-brise peuvent provoquer un accident; ces faits peuvent amplifier le scintillement du soleil ou des phares des autres voitures sur la route ainsi qu’ils vous aveuglent temporairement. Par conséquent, le contrôle technique est effectué dans la « zone visible ». L’un des objectifs de l’inspection est de vérifier la visibilité du conducteur lorsqu’il s’assoit dans le véhicule. Pour ce faire, le contrôleur doit se garantir de l’état et de la fixation de toutes les vitres, les rétroviseurs, et pare-brise. Voici les critères de bris de pare-brise et contrôles techniques:

  • Impact de 3 cm de plus: (réviser dans les 2 mois);
  • Impact de 5 cm de plus: doit être réparée immédiatement, sinon le véhicule ne pourra pas rouler.

Donc, si les débris mesurent moins de 3 cm, vous n’avez pas à vous inquiéter. « Pas en bon état » peut être notifié dans votre rapport de contrôle technique. En revanche, si votre véhicule présente un impact pare-brise, ne l’ignorez pas. La réparation n’est pas nécessairement coûteuse. Prenez un rendez-vous sur ce site

Quels critères entraînant une contre-visite?

En revanche, quelques anomalies sur un impact pare-brise emmèneront inévitablement à une contre-visite. Des fissures dans la zone des balais d’essuie-glace, par exemple, peuvent provoquer des pannes majeures ou critiques et donc entraîner une contre-visite. Une fissure en dehors de la zone de numérisation, mais débordant d’un diamètre de 30 cm, nécessite également une contre-visite. Les pannes de pare-brise soumises cette procédure sont:

Les Défaillances majeures 

  • Fissure dépassant d’un cercle de 30 cm;
  • Il y a un impact supérieur à 3 cm de diamètre;
  • Étiquettes non réglementées présentes dans la zone de balayage de l’essuie-glace;
  • Film ou ruban adhésif de plus de 10 cm de hauteur sur le bord supérieur du pare-brise;
  • Le pare-brise ou son joint s’est détaché.

Les défaillances critiques 

  • Pas de pare-brise ou pare-brise temporaire;
  • Un ou plusieurs impacts entre 30 et 50 mm de la zone de numérisation;
  • Vitre qui affecte la visibilité se détache.

Comment réparer un éclat sur le pare-brise?

L’impact pare brise contrôle technique ne signifie pas nécessairement qu’il ne faut pas faire quelque chose. Les impacts peuvent dégénérer en fissures, ce qui peut alors entraîner des défaillances majeures. Selon les dommages, un pare-brise doit être réparé ou remplacé avec de la résine. Une action rapide est recommandée pour éviter les fissures dues aux chocs et aux vibrations. Les entreprises professionnelles fournissent des services professionnels de réparation d’éclat de pare-brise. Il existe aussi des kits de réparation de pare-brise qui peuvent être achetés au marché. C’est beaucoup moins cher que les réparations professionnelles, mais la qualité de l’intervention peut en souffrir.

Comment décoder le numéro VIN ?
Comment choisir son huile moteur pour voiture Citroën ?