Quand faire la vidange de sa voiture ?

La vidange est une opération qui consiste à évacuer l’huile usée du moteur. Elle doit être effectuée régulièrement pour prévenir l’usure du moteur. L’huile usée sera remplacée par de l’huile neuve. Elle permet de lubrifier les pièces de moteur et assure une compression parfaite du moteur.

Le niveau d’huile, l’élément clé

La vidange consiste principalement à remplacer l’huile présente dans le moteur. Elle comporte 2 objectifs distincts : le premier objectif est d’assurer la longévité du bloc moteur et le second par un renforcement des performances de ce dernier. Le moteur étant une entité composée de plusieurs pièces complexes. La présence d’un lubrifiant est impérative pour produire un résultat conséquent. L’absence d’huile moteur implique de ce fait une perte d’efficacité suite à l’apparition de frottements capables d’endommager de manière permanente le moteur.

La vérification du niveau d’huile tous les 1 000 ou 2 000 km est donc le paramètre déterminant pour un bon entretien de la voiture. Il est possible de rajouter de l’huile moteur soi-même pour prévenir d’éventuels dégâts, mais cette opération ne se substitue en aucun cas à une vidange complète.

Quand réaliser une vidange ?

Le moment où la vidange voiture doit être effectuée reste probablement la problématique la plus récurrente pour les conducteurs. Les constructeurs recommandent le changement d’huile moteur à partir d’une distance parcourue comprise entre 10 000 à 30 000 km. Cette fourchette de valeur peut toutefois être influencée par le modèle de voiture. En effet, même si la fréquence d’utilisation n’est pas régulière, la distance parcourue par l’automobile reste le facteur dominant et il est essentiel de vidanger le moteur avant de parcourir un long trajet.

L’intervalle entre chaque vidange est aussi défini selon l’ancienneté de l’huile et le type de carburant consommé par le moteur. Par exemple, une voiture équipée d’un moteur à essence peut subir une vidange une fois par an voire 2 fois dans le cas d’un usage moins important, soit une vidange tous les 10 000 à 15 000 km, et pour un moteur à diésel la vidange doit être faite tous les 7 000 km.

Les risques des vidanges irrégulières

Les problèmes occurrents suite aux changements erratiques d’huile moteur se manifestent souvent par l’infiltration d’eau au sein du moteur. L’huile étant moins performante, la friction entre les composants sera plus importante et accélèrera par ailleurs l’usure du moteur. Le filtre à huile peut également être bouché si les huiles utilisées ne sont pas compatibles et il est conseillé de changer de filtre à chaque vidange.

Où peut-on trouver des pièces détachées automobile moins chères ?
Quel entretien régulier pour la climatisation de son véhicule ?