Faut-il choisir le leasing ou l’achat du véhicule ?

leasing

Depuis quelques années, les constructeurs automobiles proposent aux conducteurs de bénéficier du confort et de la technologie d’un véhicule neuf sans avoir à l’acheter immédiatement : cette opération est appelée leasing. Particulièrement attractives, les solutions de location longue durée (LLD) ou de location avec option d’achat (LOA) sont de plus en plus recherchées par les automobilistes mais sont-elles réellement plus intéressantes que l’achat du véhicule ?

Qu’appelle t-on “leasing” ?

Le leasing est la possibilité de louer un véhicule durant un certaine nombre d’années (entre 2 et 5 ans) en conservant la possibilité d’acheter ce véhicule en fin de bail à un prix fixé à l’avance. Aussi appelée location avec option d’achat ou crédit-bail, cette solution de financement permet de conduire un véhicule neuf sans s’engager totalement et en maîtrisant son budget. En général, l’entretien et les révisions sont compris dans le prix de la location.

Les avantages du leasing

Le premier avantage de ce mode de financement est la flexibilité : en effet, l’effort financier se fait chaque mois sans avoir souscrit préalablement un crédit à la consommation.

Le second avantage du leasing est la protection apportée par la garantie constructeur jusqu’au terme de la location.

Le dernier avantage est la revente facile du véhicule une fois la durée de contrat écoulée.

Les limites du leasing

Si un dépôt de garantie est demandé, le montant peut être aussi élevé que le prix restant à payer pour le véhicule. L’intéressé est donc de toute façon obligé de contracter un crédit.

Par ailleurs, le loyer peut se voir augmenter par différents services et options. Une grande vigilance est de mise lors de la signature du contrat.

Quand opter pour le leasing ?

Lorsque l’on vient juste de passer son code de la route et son permis de conduire, on est naturellement attiré par les belles voitures. Pourtant, étant peu expérimenté, le jeune conducteur risque de ne pas pouvoir rendre le véhicule au concessionnaire dans le même état qu’il l’a reçu. Même s’il ne s’agit que de quelques rayures, des pénalités s’appliquent ou le professionnel refuse tout simplement de reprendre le véhicule, ce qui oblige le jeune à l’acheter.

Il est important de rester objectif et de bien s’informer avant d’opter pour un tel système. La première action consiste à faire une simulation d’assurance. Le jeune conducteur paye déjà plus cher que le conducteur expérimenté : plus la voiture sera puissante et de valeur, plus la prime d’assurance sera élevée. Demander plusieurs devis s’impose tant pour comparer les prix que les garanties proposées.

Le code de la route donne également des précisions sur l’établissement de la carte grise et l’obligation de la faire refaire en cas d’achat du véhicule.

Quel choix est le plus rentable ?

Alors LLD, LOA ou achat du véhicule ? Si vous venez d’obtenir votre permis de conduire, la solution la plus sage est de choisir un véhicule d’occasion d’une cylindrée moyenne pour éviter de faire exploser le montant de votre assurance et de ne pas payer trop cher en cas de réparation et lors des révisions. Même si pour souscrire un contrat de leasing, il suffit d’avoir son permis de conduire, les règles sont très strictes et peuvent ne pas convenir à un jeune conducteur. Au cas où l’automobiliste souhaiterait absolument louer son véhicule de cette façon, les spécialistes s’accordent à dire que pour qu’un leasing soit intéressant pour un jeune, son taux doit être de 2 % maximum. Le non paiement des mensualités peut amener à des poursuites judiciaires et au retrait immédiat du véhicule.

Le code de la route rappelle dans les détails les obligations du jeune conducteur dont les limitations de vitesse sur route et sur autoroute. Il fait état du nombre de points disponibles sur le permis ou encore des sanctions en cas de manquement à l’une des règles fixées par la loi. Des conseils sont aussi donnés concernant les modes d’acquisition des véhicules.

Les avantages d’une assurance dédiée à la location de voiture
Vice caché : comment se retourner contre son vendeur ?